La non-violence


Il vaut mieux avoir tort avec humilité que raison avec manque de respect.

 

Lamour et la non-violence

Rien ne justifie la violence, même la liberté... Le meilleur exemple reste Gandhi qui, en jeûnant et en étant prêt à la mort si elle sétait avérée nécessaire, a mis les Anglais hors de lInde... Il a choisi lamour et le don de soi. Il disait: «je ne lèverai la main sur rien de vivant, et je ferai triompher la vérité sans violence» et il a gagné. Dautres utilisent dautres moyens, je parle de certaines grandes puissances qui par ailleurs se veulent exemplaires : "On va punir la violence par la violence et résoudre le problème en envoyant des bombes sur les populations».

Cest une logique inextricable, car une fois quon a mis le doigt dans cet engrenage, on est presque obligé de continuer. Lorsquon a commencé, on est contraint de justifier linjustifiable: Si on a tué tant de civils jusque là, il faut en tuer encore plus pour justifier quon avait raison, car sarrêter demande une sagesse infiniment plus grande que de ne pas commencer... Alors, on continue dans un piège effroyable et sans fin... Cela fait des milliers dannées que ça dure.

La violence ne résout rien, jamais. La violence entraîne la violence. Quand elle commence, elle continue, quand on met le doigt dans la violence, on est condamné à aller toujours plus loin. Toute cette planète est prise dans les filets dune propagande monstrueuse... Exemple : les frontières : Il y a des gens qui ont mis des frontières.. Ici nous sommes en Suisse donc vous êtes Suisse, il ny a pas de quoi en être fiers, pas plus que dêtre français ou américains. Les frontières sont des séparations artificielles, pourtant elles sont à lorigine de tant de conflits... Mais réveillons-nous, nous sommes tous des êtres humains sur une même planète, chacun de nous est aussi proche des Serbes que des Kosovars, des Tutsis que des Outous... Quest ce que cest que cette construction mentale qui gouverne le monde et qui nous affecte autant.

Je regarde cela avec grande tristesse car la seule logique acceptable pour un être humain cest celle de lamour, de lhumilité, de la nonviolence. On nous dit quil est nécessaire daccepter le sacrifice, bien que monstrueux, de quelques personnes. Cela semble normal à celui qui a mis le doigt dans une logique de violence: on pense avoir sauvé des vies parce quon en a pris dautres. De quel droit certains auraient-ils droit de vivre au détriment de la mort dautres? Propagande toujours... Propagande pour la violence qui se répand de plus en plus et se répandra encore et encore, car elle devient un modèle de solution pour lensemble du monde. Elle se répandra dans les jeunes générations car cest le seul exemple qui leur est proposé.

«Aucune cause ne justifie la mort dun seul homme» ... Ne sortez jamais de cet enseignement, quoiquil vous arrive, même si on prétendait que cela pourrait sauver la planète. Il ne faut pas tuer qui que ce soit, car si on peut en tuer un, on peut en tuer un million. Alors ces pays qui se disent civilisés, ne le sont pas en réalité, pour eux le synonyme de civilisé est militarisé... Une société ne peut être les deux à la fois, elle est soit civile, soit militaire. Si elle est militarisée, elle entre dans une logique militaire, elle punit:

«Si tu ne fais pas ce que je veux, je te corrige»... Mais si elle est civilisée, elle enseigne: «Ce que tu fais est mal, cest condamnable et je vais texpliquer pourquoi» et si lautre ne comprend pas, car sa conscience trop faible lentraîne à faire du mal à des dizaines de personnes, la société le soigne.

La non-violence et lamour triomphent toujours, il faut être patient. Il est vrai que certains sont morts pour défendre cette idée et il faut accepter le sacrifice que ces personnes font de leur propre vie, elles savent le risque quelles encourent, elles lont choisi.

Les premiers bouddhistes se faisaient tuer mais le Message de Bouddha est passé. Les premiers chrétiens étaient donnés aux lions mais le Message de Jésus est passé... Les premiers musulmans étaient pourchassés mais le Message de Mahomet est passé. Tous ne se font pas tuer, il reste toujours des justes qui font en sorte que la non-violence soit diffusée et se propage.

La non-violence, cest la civilisation, la véritable civilisation, celle qui a de la civilité.

Je veux que vous ressentiez combien il est important de diffuser lamour sur cette planète qui en a tant besoin en ce moment. Dans cet aveuglement de la violence, dans cette logique de la violence qui est montrée partout en exemple, on se prépare à vivre pour les années à venir, une recrudescence  de la violence, je vous le dis ce sera épouvantable.

 

Guérir la planète à distance

Nous sommes tous responsables de ce qui se passe sur la Terre et il est temps de nous réveiller pour aider notre planète à survivre. Nous pouvons stimuler et activer des énergies positives de multiples façons pour apporter conscience, intelligence, amour et guérison aux problèmes du monde. Nous pouvons utiliser le Reiki à ces fins. En période d'instabilité générale, de bouleversements et de guerres, vous pouvez transmettre le Reiki à la Terre entière, ou vous concentrer sur des régions spécifiques. Cela peut inclure les catastrophes naturelles et les conflits religieux, internationaux et humains.

 

 

Tout comme notre société actuelle privilégie lavoir sur lêtre, elle valorise aussi le développement musculaire dans lidée du «paraître» et néglige en cela le développement spirituel.

Il ne faut donc pas sétonner que la violence règne dans ce monde et comme elle ne s'exprime la plupart du temps que par une action physique donc musculaire, les jeunes principalement les jeunes «mâles» en quête dénergie à dépenser et de valorisation, sont particulièrement touchés par ses effets.

Remettons les choses à leur place dans cet aspect de confusion mentale de la «bêtise humaine».

Quon se le dise le muscle est toujours stupide! Au lieu de développer dans des centres de body building, cette masse de fibres inutiles quune simple vache, ne vous en déplaise, possède en plus grande quantité que le champion du monde de culturisme ou dhaltérophilie, il vaudrait mieux créer des centres de mind building où lesprit et lintellect, qui sont le propre de lhomme, pourraient sy développer. Toutes les misères du monde sont la conséquence de lutilisation de la force, quil sagisse de celle venant de la puissance purement physique ou de celle venant darmes à feu, prolongation du bras dun cerveau impuissant à faire passer ses idées par lintelligence et la communication. La force est le résidu le plus impur de cette humanité primitive dont nous émergeons à peine, comme si nous sortions dun océan rempli des excréments de notre passé de guerres et de dominations brutales.

Si lon veut sortir définitivement de cette mer de primitivisme nauséabonde, faisons respecter la non-violence dès lécole. Cest là que commence à naître, chez certains imbéciles, lidée quils peuvent dominer par la force. Certaines pratiques y sont dailleurs entretenues comme les bizutages : démonstrations musclées des plus forts sur les plus faibles et même tolérées, avec une certaine bienveillance, par les éducateurs et les parents... Il faut bien que jeunesse se passe! Toute manifestation de force, quelle quelle soit, devrait être combattue avec acharnement et en priorité par les enseignants. Si votre voisin vous donne un coup de poing, vous allez à juste titre le poursuivre en justice. Alors, pourquoi ce qui est valable pour un adulte, ne le serait-il pas pour un enfant? Au contraire, il faut le punir gravement pour quil comprenne définitivement quil est inutile de vouloir faire triompher ses idées par la force, car cela lamènera fatalement à la délinquance et au crime. La violence qui empoisonne les grandes cités autour des grandes villes enfonce ses racines dans le système scolaire tolérant ou laxiste, à légard de la brutalité des plus forts. Les menaces de violence doivent être punies aussi sévèrement que lacte lui-même, car user de menaces cest déjà envisager de pouvoir recourir à la violence pour faire triompher ses vues.

Le succès actuel des centres de body building repose sur les mêmes principes. Même les animaux qui sont pour nous des symboles de force, comme le taureau ou le gorille, ne font pas de body building. Imaginez un gorille faisant des pompes et des haltères... Ces animaux sont naturellement pourvus dune musculature adaptée à leur niveau de conscience, cest-à-dire au ras des pâquerettes, là où la force brute domine!

Chez lhomme, par contre, la force ne sert rigoureusement plus à rien dans un monde où le Droit est sensé régner. Prenons un exemple qui est sans doute lun des plus beaux: la condamnation de Mike Tyson, le champion du monde de boxe. Une frêle jeune fille lenvoie en prison pour cinq ans, car elle laccuse de lavoir forcée à faire lamour. Quel bel exemple pour la jeunesse! On devrait obliger tous les centres de body building du monde et toutes les écoles à afficher la condamnation de Mike Tyson, le champion du monde des brutes épaisses et la photo ainsi que le poids de la jeune fille qui la «terrassé». Le droit triomphant de la Loi!

Cest cela quil faut montrer aux jeunes! La véritable force nest jamais dans les muscles mais dans ce que lhomme a de plus beau: lesprit!

Certains me diront quil est possible davoir un esprit développé dans un corps musclé: jamais! Lorsquon se concentre sur son développement musculaire, on ne peut se concentrer en même temps sur le développement de son cerveau, ce dernier sera au moins deux fois moins développé que celui de la personne qui sy consacrerait à temps complet. Et ce qui est encore plus grave, cest que le fait même de développer ses muscles entraîne dans le cerveau de ceux qui pratiquent le body building, un processus de pensées, conscientes ou inconscientes, qui peuvent les amener à envisager lutilisation de leur nouvelle force pour faire triompher leurs idées. Cela est totalement inadmissible!